WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me
Bonjour et Bienvenue sur What Do We Eat !
C'est pas votre truc de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Carlisle Cullen - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Jane - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Volturi; We're mean & we love it

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 17 Happy to be here : 25/01/2010

MessageSujet: Les retrouvailles   Mar 23 Fév - 2:11






En sortant de chez les Cullen, bien trop tôt à mon avis, je me concentrai sur l'air qui m'entourait. Il était humide, et j'étais persuadé que nous aurions droit à de la pluie, le lendemain, pour changer.
Mais je n'étais pas là pour la météo. Il me fallait maintenant chercher la personne qui m'insupportai le plus et que j'étais contraint de respecter et d'admirer, du moins en apparence.
Jane. Le pire dans cette situation, c'est que j'avais l'impression qu'elle savait parfaitement que je ne pouvais pas l'apprécier, et que malheureusement pour elle, elle ne pourrait rien faire pour le changer, le dire à Aro ne servirait à rien, mise à part peut-être me torturer pour que mes sentiments changent à son égard. Mais si je suis torturé par sa faute...je ne pense pas faire preuve d'assez de contrôle sur moi-même pour ne pas lui en mettre une.
En sachant très bien qu'elle pourrait m'exploser la tête.
En gros, personne n'y gagnerait... Moi, le premier. Et comme, jusqu'à aujourd'hui, j'étais la seule personne qui comptait à mes yeux... Même si j'avais l'impression que cette situation était sur le point de changer.

Il me fallait à présent vérifier où était la fillette.
Son odeur était un mélange de peau fraîche comme celle d'un enfant, mais glacée... Sans compter son immonde parfum qu'elle ne cessait d'utiliser depuis... toujours. Elle avait aussi ce sentiment d'agacement qui avait dû s'amplifier ne sachant pas du tout où j'étais et qu'elle n'avait aucune excuse à donner à nos maîtres.
Il serait très facile de la retrouver.
Je me dirigeai vers le centre ville, en marchant à la vitesse humaine... Je voulais jouir du fait que Jane ne savait pas si j'étais encore vivant ou si j'avais décidé de les trahir, ce qu'elle aurait adoré.

Je ne supportait vraiment pas ce pays... Le temps était trop humide, me rappelant mon enfance. L'Italie me manquait énormément, mais je savais que j'avais toutes les chances de me retrouver coincé ici quelque temps, vu les évènements récents.

Je m'arrêtais devant le seul motel de la ville et attendais de voir si Jane daignerai regarder par la fenêtre de sa chambre, espérant, un soir de plus me voir apparaître à sa fenêtre.
Soudain un rideau s'ouvrit à l'étage... Un regard rouge perçant se fixa sur moi, pendant qu'un sourire malicieux se forma sur mon visage.
Elle avait l'air hors d'elle.
Tant mieux, j'étais d'excellente humeur et rien ne me faisait plus plaisir que de la voir s'énerver une fois de plus pendant que je garderai mon plus grand calme.

En à peine une seconde, je me retrouvais assis dans le canapé assez confortable mais poussiéreux de la chambre. Je tentai de le dépoussiérer avec un geste inutile de la main puis jeta un coup d'oeil à la table de chevet où un billet pour l'Italie était posé.


Content de voir que tu t'es donné tant de mal pour me retrouver. Je suppose que tu allais annoncer la bonne nouvelle à Aro.

Parler d'Aro l'enragerait. C'était le seul qui pouvait lui faire des reproches la poussant à se remettre en question.


Dernière édition par Démétri Volturi le Jeu 25 Fév - 21:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

PNJ; I don't act I play..

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 2 Happy to be here : 18/01/2010
Mon âge ? : 23
Where I'm from : EveryWhere

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Mar 23 Fév - 3:09



Jane Volturi

C'était un jour maussade, comme il y en avait plein à Forks. Le temps était gris et menaçant, et l'humidité ambiante arrivait à percer les murs épais des bâtiments pour venir parasiter l'intérieur. Un de ces jours où on ferait mieux de rester chez soi dans son lit... Pourtant, ce n'était pas pour cette raison que la jeune fille en apparence avait pris une chambre dans cet hôtel perdu au milieu de nulle part. Bon, le gérant avait bien un peu râlé, mais son regard sanglant avait bien fini par calmer ses ardeurs, et il avait retenu dans sa gorge très facilement les mots 'mineur' et 'interdit'. Comme quoi, il en fallait peu. Si cette gamine avait été humaine, il serait probable qu'elle soit en train de faire les cents pas à l'intérieur de cette chambre miteuse. Mais il n'en était rien. La demoiselle était une vampire et passait donc la majeure partie de son temps totalement immobile. Même si elle fulminait intérieurement en se repassant les derniers événements mentalement.

Comment avaient-ils pu en arriver là ? C'était vrai quoi, le plan était parfaitement préparé. Tout aurait du se dérouler comme sur des roulettes... Elle n'avait pas compris. Bon, bien entendu il y avait eu des imprévus mais tout aurait du se passer normalement... C'était particulièrement rageant. Elle tenait même sous son contrôle cette étrange femme aux odeurs mêlées, elle n'avait rien eut le temps de faire mais pour avoir cette odeur sur elle, elle avait forcément fait quelque chose de mal. Enfin, jusqu'à ce que ce stupide loup lui saute dessus ! Trop occupée par son don, elle n'avait pas vu l'espèce de boule de poil lui sauter à la gorge pour la mettre à moitié dans les vapes. Et avant qu'elle n'ait pu comprendre quoique ce soit, Démétri s'était déjà volatilisé... Elle enrageait. S'il n'était pas déjà mort, elle le tuerait elle-même. Et qu'est-ce qu'elle allait dire à leurs maîtres ? 'Ah non excusez-moi, on l'a perdu dans la cohue.' ? Non mais franchement ! Et puis c'était lui le traqueur en plus, ce qui faisait qu'elle n'avait absolument aucun moyen de le retrouver. Elle était particulièrement hors d'elle. Bien entendu, elle avait appelé Aro et lui avait exposé la situation mais... Après tout, que pouvait-elle faire d'autre ? Il lui avait dit de rentrer à Volterra pour lire son esprit et savoir ce qui s'était passé, et ainsi pouvoir prendre des mesures.

Ne sachant pas quoi faire d'autre, elle jeta un coup d'œil à l'extérieur par la fenêtre. Ce qu'elle vit acheva de la mettre sur les nerfs. Cet espèce de crétin était là, visiblement en forme même sans sa cape, et à sa vue, lui fit un immense sourire satisfait. Cet abruti allait ravaler son sourire très rapidement, foi de Jane ! Elle se tourna, toujours furieuse et le vit tranquillement installé dans le fauteuil de sa chambre, époussetant d'un geste machinale le tissu dans l'espoir vain d'ôter la poussière. Peine perdue, il ne devait pas y avoir beaucoup de client ici. Le pire, c'était que cet imbécile avait l'air en forme, pour ne pas dire en pleine santé ! Que faisait-il là ? Où était-il passé ? Pourquoi avait-il mis tant de temps à revenir ? Pourquoi était-il parti de la bataille ? Et plus que tout, pour qui se prenait-il à revenir comme ça la bouche en cœur ? Son regard tomba sur le billet d'avion posé sur la table de chevet. Non mais il ne croyait quand même pas qu'elle allait l'attendre ?
    Démétri : « Content de voir que tu t'es donnée tant de mal pour me retrouver. Je suppose que tu allais annoncer la bonne nouvelle à Aro. »

Elle allait le tuer. Et dans d'atroces souffrances en plus, avec son petit air suffisant gravé sur ses traits de mannequin. Franchement, elle voyait de moins en moins de raison pour ne pas user de son don sur lui pour lui faire ravaler son sourire... Non mais franchement ! Elle sentait que ça la démangeait... et puis, ça aurait le mérite de la calmer. Furieuse, elle siffla entre ses dents, menaçante.
    Jane : « Il est déjà au courant ! Où étais-tu passé, sombre crétin ? Qu'est-ce qui t'as pris de disparaître comme ça ? Tu as intérêt à avoir une excellente raison... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Volturi; We're mean & we love it

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 17 Happy to be here : 25/01/2010

MessageSujet: Re: Les retrouvailles   Jeu 25 Fév - 0:48

Elle était hors d'elle !
Tant mieux... De toute façon, je n'avais rien à me reprocher. Je m'étais parfaitement bien comporté. Je m'étais battu, et l'on m'avait pris de court, ce qui m'avais fortement affaibli.
J'aurai pu aller retrouver Jane dès que je m'étais rétabli, mais pendant un petit moment, je m'étais senti libre. Je n'étais soumis à aucun ordre.
Mais cela, elle n'était pas obligée de le savoir.


Il est déjà au courant ! Où étais-tu
passé, sombre crétin ? Qu'est-ce qui t'as pris de disparaître comme ça ?
Tu as intérêt à avoir une excellente raison...

Elle pensait que je m'étais défilé... Le fait que je puisse être gravement blessé ne lui a jamais traversé l'esprit. Je devais avoué que c'était assez flatteur, mais je fus, par la même occasion, blessé dans ma fierté. Oui, je m'étais fait anéantir par un vampire plus jeune que moi.
Ce Jasper allait le regretter.
Mais d'un autre côté, il était peut-être normal qu'il réussisse si facilement à me blesser, après tout, c'était avant tout un militaire avant d'être un "lycéen" associable.
Mais cette pensée ne m'aida pas à me sentir mieux.


Figures-toi que j'ai une très bonne excuse. Jasper s'est chargé de mon cas en me faisant atterrir sur un rocher à plusieurs mètres de la "bataille". J'étais incapable de me lever durant plusieurs heures, et apparemment jours, vu ton humeur...
Je m'excuse. Mais je devais me nourrir, et vu l'état dans lequel j'étais, je devais faire attention à choisir des humains qui ne pourrait pas me rendre plus faible que je l'étais déjà et qui pourraient étancher ma soif le plus rapidement possible.
Et qu'a dit Aro à mon propos ?

Je devais dire que je trouvais étrange de parler d'Aro de nouveau.
J'avais l'impression que j'avais été projeté dans un autre monde depuis quelque jours où moi seul décidais de ce que je devais faire. Et je me rendais compte que ce n'était pas si horrible que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les retrouvailles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me :: 
The city of Forks welcomes you
 :: Le centre Ville :: Le motel
-